Vous êtes ici : Jus de Noni » Articles sur le thème noni en bouteille

noni en bouteille

Vous recherchez des informations ou de la documentation sur : noni en bouteille ?
 
Voici un ou plusieurs article(s) du blog de jus de noni avec pour thème : noni en bouteille.

Si vous avez des questions en relation avec noni en bouteille, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Nos produits : Noni
 

Témoignage, avis sur le jus de noni par Hélène

Voici un témoignage d’Hélène qui a testé le jus de noni de Bien et Bio

C’est l’automne, c’est le moment de renforcer nos défenses immunitaires et de stimuler l’énergie vitale.
Je vais vous avouer un de mes Secrets de forme: je carbure au jus de Noni!

•Kesako?
Le noni est un fruit de Tahiti (Morindra Citrifolia).
Le Noni, utilisé depuis plus de 2000 ans en Polynésie Fançaise, est cultivé sur l’ile de Tahiti sur des terres volcaniques à l’abri de toute pollution.
C’est une mine d’or.

Le secret: la xéronine.
Qui stimule le métabolisme, la chaine des protéines, le travail des enzymes, la production de sérotonine.

Pile poile, ce qui est indispensable pour lutter contre les bobos & petite déprime de l’hiver, contre la fatigue.

Je souffre de fibromyalgie, maladie à la con de dérèglement du métabolisme, qui provoque des douleurs neuromusculaires & une grande fatigue insatiable de sommeil!

Autant dire que le jus de noni me fait véritablement du bien, car il joue sur cette chaine des protéines, qui est bancale chez moi (d’où les douleurs neuromusculaires).

Bien sur, je ne dis pas que c’est la recette miracle pour se soigner de cette maladie.
Absolument pas.
Je dis que:
« dans le cadre de mon plan santé qui est assez complexe, mais total naturel,
le jus de noni arrive comme un détonateur qui booste l’énergie vitale.
Synergie avec Miso & Tofu, Tai Chi & Zen. »

•Le jour où je lui ai dit: « et si je testais le jus de noni? »
mon thérapeute de médecine chinoise a dit Oui.
Car le noni c’est le parfait équilibre ying yang, comme peu d’aliments.
•Pourquoi en parler dans Trendy-FOOD?
Parce que, question tendances lourdes en compléments alimentaires,
le jus de noni, en bouteilles ou en ampoules,
c’est un véritable marché mondial depuis 1995, et surtout depuis 2003, car il a été autorisé dans l’Union européenne pour son utilisation comme nouvel ingrédient alimentaire.

Il est partout dans les boutiques bio, dans les magazines féminins, pas une interview de people sans jus de noni. Un incontournable.
Dans le marché un peu brouillardeux des compléments alimentaires, il fait partie de ceux qui émergent:
le bouche à oreille de ses bienfaits!

Merci à Hélène pour son témoignage sur le Jus de Noni.

Mots clefs: , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Manger sain et équilibré… le Noni en Inde !

Les publicités ventant les effets bénéfiques des flocons d’avoine ou encore les nouvelles variétés de jus de fruits avec de plus en plus de vitamines… c’est devenu la réalité en Inde, tout comme dans nos supermarchés. Produits sans sucre ou encore des biscuits allégés attirent les clients… Car ils portent désormais des mentions jusque là jamais vantées : riche en anti-oxydants, naturel, sain

Avant cette arrivée des produits de santé, il y avait en Inde la mode des pilules, le « pilule-popping ». C’était la vague de la conscience santé. Les produits stars, la spiruline, le calcium, bêta-carotène, l’huile de foie de morue… le succès de ces produits s’explique par le besoin de compenser le manque de nutriments du au petit-déjeuner souvent sauté…

Aujourd’hui, la nouvelle tendance en Inde est aux nouveaux fruits à coque, aux fruits exotiques et aux boissons isotoniques. Leurs vertus visent à aider à « reconstruire » le corps stressé, malmené par la vie quotidienne. Ainsi, l’avocat, qui est maintenant disponible dans les magasins les plus courants, permet au cœur d’être en bonne santé. Le potassium permet lui de maintenir la pression artérielle sous contrôle. Le top du « santé et bien être », est d’associer ces fruits exotiques à un délicieux jus d’aloe vera avec des morceaux d’aloès croquant . Pains aux graines, le pain brun ou les biscuits à l’avoine, seigle et autres céréales riches s’imposent.

C.A. Andrews, acheteur pour une chaine de magasins Indien, explique que les produits ne doivent plus simplement être bons, « la santé est également un facteur pour choisir ces produits« . Il y a une véritable prise de conscience des consommateurs. « Nous avons besoin de regarder le taux de cholestérol et de sucre et garder un œil sur notre santé« , dit-il.

Le Noni et les jeunes
Un nombre croissant de personnes prennent conscience de l’intérêt de prendre soin de la santé, et commencent à « manger exotique ». Ce mouvement s’effectue en particulier chez les jeunes cadres, dit BVK Raju, un partenaire de Q-Mart, un magasin haut de gamme dans Banjara Hills.

« Il s’agit majoritairement de la jeune génération qui se rend dans ces magasins pour l’exotisme de la canneberge et de jus d’épinards. La raison principale est la sensibilisation. Au début, les personnes associaient ces jus avec l’idée de maladie. Leur consommation signifiant que l’on était malade, cela était vu comme un remède. Maintenant, ces fruits sont une partie essentielle du petit-déjeuner. Et plus c’est exotique, mieux c’est ». Les stars du petit déjeuner Indien, notamment, sont la grenade et le fruit de noni. Extrait d’un fruit tropical, le noni possède des glucides et permet de stimuler le système immunitaire.

Cette nouvelle tendance aux produits exotiques, est liée aux apports extérieurs : « La variété des produits proposés a augmenté grâce aux importations« . Et d’où vient cet intérêt, quelle est sa motivation, son déclencheur ? « Principalement la mondialisation. Les Indiens ont pris les tendances et les habitudes alimentaires de l’occident« . Avec l’avènement de l’alimentation occidentale riche en matières grasses et en fromage, beaucoup de personnes développent des problèmes gastro-intestinaux. Ces problèmes sont en partie compensés par l’apport des produits multi-céréales… Il n’y avait jamais eu ce genre de problèmes avec la nourriture traditionnelle indienne.

En réaction à ces nouvelles tendances de consommation, les médecins Indiens réagissent. C’est le cas du Dr B.D. Khurana de l’Hôpital Mahavir. « Si vous êtes bien nourri, les vitamines de ces jus et autres produits ne vous seront pas d’une grande utilité. Vous devez les consommer en grande quantité… Nous assistons à un changement du mode de vie avec le prêt-à-manger et les plats préparés à portée de main. Mais la nourriture traditionnelle indienne possède tout ce qui est indispensable à une bonne alimentation, du fait d’une bonne teneur en protéines. Il y a des glucides, des lipides« … la tradition a du bon !

Ces considérations sont spécifiques à l’Inde. Les nouveaux produits « exotiques » n’apportent pas énormément de bénéfices à la nourriture traditionnelle Indienne. En effet, « compte tenu des conditions Indiennes, vous avez besoin d’avoir un peu de tout dans votre alimentation pour être en bonne forme contre les infections virales et bactériennes » explique Agrees Bharati Subrahmaniam, un expatrié revenu vivre en Inde. Le Noni, détoxinant reconnu, est en Inde comme ailleurs, optimal lorsqu’il est combiné à une alimentation saine et une bonne hygiène de vie…

Source : Hindu
Crédit photo : paulancheta et Aditya Bhelke

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.