noni

Depuis que l’occident a découvert les usages traditionnels du jus de noni pour aider les populations polynésiennes à venir à bout de nombreux troubles, il a cherché à mieux comprendre ses mécanismes d’action.

Ainsi, de nombreuses études scientifiques ont été menées pour comprendre comment, et sur quoi, le noni (ses fruits, ses racines, ses feuilles) agissait dans notre corps pour que tant de personnes le consomment et se sentent mieux en consommant du noni.

noni-rechercheQu’elles aient été conduisent en Asie, aux États-Unis ou en Europe, sur les effets possibles du noni sur la prolifération des cellules cancéreuses à l’amélioration des nausées en passant de nombreux troubles, voici un état des lieux des études sur le jus de noni.

Le jus de noni renforce l’immunité : la recherche le vérifie

De nombreuses études ont pu mettre en avant les effets du noni sur l’immunité. Elles ont établi que le noni était un immunostimulant agissant sur les lymphocytes B et T (globules blancs), c’est à dire les lymphocytes chargés de l’immunité cellulaire (détruire les cellules identifiées comme dangereuses : bactéries, cellules cancereuses…) et humorale (création d’anticorps circulant dans le plasma et la lymphe).

Bien que la plupart de ces études aient été menées sur l’animal ou en laboratoire, la convergence de leurs résultats permet d’être sereins sur l’efficacité du jus de noni pour stimuler nos défenses contre de nombreuses agressions.

Voici un récapitulatif des études sur ce sujet :

  • Fermented Noni Exudate-treated dendritic cells directly stimulate B lymphocyte proliferation and differentiation. Zhang X, Li J, et al. Oncol Rep. 2009 May;21(5):1147-52.
  • Pawlus AD, Kinghorn DA. Review of the ethnobotany, chemistry, biological activity and safety of the botanical dietary supplement Morinda citrifolia (noni). J Pharm Pharmacol. 2007 Dec;59(12):1587-609. Review.
  • Schäfer M, Sharp P, et al. Enhanced bactericidal activity against Escherichia coli in calves fed Morinda citrifolia (Noni) puree. J Vet Intern Med. 2008 Mar-Apr;22(2):499-502.
  • Immunostimulant activity of noni (Morinda citrifolia) on T and B lymphocytes. Nayak S, Mengi S.Pharm Biol. 2010 Jul;48(7):724-31.
  • Sang S, Cheng X, et al. Flavonol glycosides and novel iridoid glycoside from the leaves of Morinda citrifolia.J Agric Food Chem2001 Sep;49(9):4478-81.
  • Saludes JP, Garson MJ, et al. Antitubercular constituents from the hexane fraction of Morinda citrifolia Linn. (Rubiaceae).Phytother Res 2002 Nov;16(7):683-5.
  • Hirazumi A, Furusawa E. An immunomodulatory polysaccharide-rich substance from the fruit juice of Morinda citrifolia (noni) with antitumour activity.Phytother Res 1999 Aug;13(5):380-7.
  • Hiramatsu T, Imoto M, et al. Induction of normal phenotypes in ras-transformed cells by damnacanthal from Morinda citrifolia.Cancer Lett 1993 Sep 30;73(2-3):161-6.
  • Palu AK, Kim AH, et al. The effects of Morinda citrifolia L. (noni) on the immune system: its molecular mechanisms of action. J Ethnopharmacol. 2008 Feb 12;115(3):502-6.

Recherche sur l’efficacité du jus de noni contre le cancer

Parmi cette action protectrice du jus de noni, des études se sont penchées plus particulièrement sur une possible protection contre le cancer. Toujours sur l’animal ou in vitro, certaines études ont mis en évidence que le noni permettait d’empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui sont une aide à la prolifération des cellules cancéreuses.

Par ailleurs, son activité immuno-stimulante mentionnée plus haut permettrait de renforcer la capacité de l’organisme à lutter contre et éliminer les cellules dangereuses.

Il permettrait également d’activer l’auto-destruction de certaines cellules cancéreuses (apoptose).

Chez les gros fumeurs, son activité antioxydante aurait la faculté d’inhiber dans une certaine mesures les méfaits de la cigarette.

Offre pour acheter du Jus de Noni

Voici les études évoquant cette piste prometteuse dans la recherche contre le cancer :

  • Fermented Noni exudate (fNE): a mediator between immune system and anti-tumor activity. Li J, Stickel SL, et al. Oncol Rep. 2008 Dec;20(6):1505-9.
  • Anti-proliferative and antioxidative activities of Thai noni/Yor (Morinda citrifolia Linn.) leaf extract. Thani W, Vallisuta O, et al. Southeast Asian J Trop Med Public Health. 2010 Mar;41(2):482-9.
  • Inhibition of angiogenic initiation and disruption of newly established human vascular networks by juice from Morinda citrifolia (noni). Hornick CA, Myers A, et al. Angiogenesis. 2003;6(2):143-9.
  • Activation of p38 MAPK by damnacanthal mediates apoptosis in SKHep 1 cells through the DR5/TRAIL and TNFR1/TNF-α and p53 pathways. Lin FL, Hsu JL, et al. Eur J Pharmacol. 2011 Jan 10;650(1):120-9.
  • Apoptosis-inducing effects of Morinda citrifolia L. and doxorubicin on the Ehrlich ascites tumor in Balb-c mice. Taşkin EI, Akgün-Dar K, et al. Cell Biochem Funct. 2009 Dec;27(8):542-6.
  • Antioxidant activity of noni juice in heavy smokers. Wang MY, Lutfiyya MN, et al. Chem Cent J. 2009 Oct 6;3:13.
  • Morinda citrifolia (noni) reduces cancer risk in current smokers by decreasing aromatic DNA adducts. Wang MY, Peng L, et al. Nutr Cancer. 2009;61(5):634-9.

3 Commentaires

  1. Bonjour Antoine,
    Pour en savoir plus sur le jus de noni, je vous invite à consulter cette page :

  2. Je veux s’avoir exactement les maladies que ce jus de NONI guéries. Avec precisions. merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here